De Parasite aux K-dramas : les ressorts de la “Korean mania”

De Parasite aux K-dramas : les ressorts de la “Korean mania”

Les films Parasite, Minari, ou encore la série Squid Games, ont ces dernières années conquis les écrans et les spectateurs du Monde entier. Même les Américains habituellement si rétifs aux sous-titres leur ont déroulé le tapis rouge et les ont littéralement couverts de récompenses.

Avec
  • Benjamin Joinau Anthropologue, enseignant chercheur à l’Université de Hongik à Séoul rattaché à l’EHESS, animateur et chroniqueur gastronome.
  • Bastian Meiresonne Spécialiste de cinéma asiatique, programmateur de festivals, comme le Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul, directeur artistique, et auteur.
  • Antoine Coppola Cinéaste et enseignant-chercheur à l’Université de Sungkyunkwan, à Séoul.


Citer ce billet
Eun-joo Carrè-Na (2024, 13 mai). De Parasite aux K-dramas : les ressorts de la “Korean mania” Carnets du Centre Corée. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11nwo

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search