Retour de terrain à Pyongyang, De tapsa et de thomassons

Retour de terrain à Pyongyang, De tapsa et de thomassons

 Le 26 juin de 9h30 à 12h30 

 Exposant-e-s :
Yannick Bruneton (Université Paris-Diderot)
Evelyne Chérel-Riquier (Université de La Rochelle)
Koen De Ceuster (Université de Leiden)
Alain Delissen (EHESS)
Françoise Ged (Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine, Cité de l’architecture et du patrimoine)
Valérie Gelézeau (EHESS)
Benjamin Joinau (EHESS)

Discutant-e-s :
Henri Desbois (Université Paris Ouest-Nanterre)
Marie-Orange Rivé-Lasan (Université Paris-Diderot)

Argument :

Dans le cadre d’un projet du Centre de recherches sur la Corée de l’EHESS, 7 personnes (les « exposant-e-s ») ont effectué un voyage en Corée du Nord en octobre 2013. Comment restituer cette expérience d’un tapsa (voyage d’étude) dans un contexte où la pratique du terrain est considérée comme impossible ? Qu’ont les « thomassons », ces « objets insolites du paysage urbain » (Desbois), à voir avec cette expérience ?

Ce retour de terrain à 7 voix (et voies disciplinaires) propose d’ouvrir la discussion, tant sur le plan des connaissances de la Corée du Nord que sur le plan de la notion-même de « terrain » en sciences sociales.

Lieu : Maison de l’Asie, 22 avenue du Président Wilson, 75 116 Paris, salons.

L’atelier est ouvert à tous mais en raison du nombre limité des places, il est conseillé de s’inscrire auprès de Eunjoo Carré-Na : carrenej(at)ehess.fr

 


Vous aimerez aussi...